Cookie Consent by FreePrivacyPolicy.com

La galette des rois 

Publiée le 09/01/2023

Connaissez-vous l’histoire de la galette des rois ? 

Les résidents en ont pris connaissance lors de la revue de presse du vendredi 6 janvier. Avant d’être une fête religieuse « l’Epiphanie », la galette des rois était une fête païenne romaine. Tout le monde participait à cette fête. Un jeune passait sous la table pour désigner ceux qui devaient recevoir un part de gâteau. Celui qui avait la fève pouvait exaucer tous ses désirs uniquement pour la journée. 

Au moyen âge on choisissait un enfant de huit ans : le plus pauvre du village. Il devenait ce jour le plus chanceux ; les chevaliers et autres riches lui donnaient de l’argent et des livres afin qu’il puisse aller s’instruire. 

Sous louis XIV la fête de la galette des rois était une grande distraction pour le roi. 

Il réunissait ses convives notamment des dames et celle qui trouvait la fève devenait « reine » d’un jour. Au bout d’un moment cette tradition n’a plus plu au roi. Sans doute y avait-t-il trop d’abus de la part de ces dames ! 

Sous la révolution Française le jour de la galette s’est appelé « le jour des sans culottes » puis « la galette de l’égalité ». C’est le peuple qui a redonné le nom d’origine à la galette des rois car ces nouveaux noms ne donnaient plus de sens à cette fête. Aujourd’hui à l’Elysée une grande galette est partagée mais il n’y a pas de fève car c’est pour honorer les principes de la république.  

Les résidents ont été conquis par ces histoires et n’en revenaient pas de la longévité de cette fête à travers l’histoire. Ils ont partagé la galette eux aussi et certains sont devenus rois et reines d'un jour ! Que de beaux souvenirs.